[NES] Mystery World Dizzy, la review

Aller en bas

[NES] Mystery World Dizzy, la review

Message par zouzzz le Lun 23 Avr 2018 - 13:51

Newsé ici : http://bidouillouzzz.blogspot.fr/2018/04/mystery-world-dizzy-la-review.html

La review subira quelques changements (orthographiques, précisions...) dans les heures et jours qui viennent.
Je vous propose ma nouvelle review de jeu NES / Famicom.

Mystery World Dizzy, la REVIEW


Historique - patrimoine - description :
Spoiler:
Mystery World Dizzy met en scène Dizzy, personnage créé par les frères (jumeaux) Andrew et Philip Oliver. Dizzy a déjà été le héro de nombreux jeux dans les années 80/90. MWD fut développé pour la Nintendo NES à cette période pour le compte de Codemasters. Malheureusement le jeu n'a jamais été édité officiellement, Collectorvision répare cette erreur. Cet éditeur s'est spécialisé dans le jeu indépendant sur console rétro (NES, Super Nintendo, Atari 2600...).

les frangins en pleine séance de dédicace

Pour fêter les 30 ans du personnage, le projet Mystery World Dizzy fut proposé au financement participatif, sous kickstarter, en novembre 2017 pour la 8 bits. Ce fut un succès avec plus de 480 contributeurs et 28000£ récoltés sur les 12500£ espérés. La sortie prévisionnelle fixée en février 2018 fut respectée.


Voici le trailer diffusé lors de la publication du kickstarter :


MWD est un jeu de plate-forme avec des mécanismes et énigmes basées sur la logique.
Il est actuellement disponible sur le site de vente officiel, en version NES exclusivement, à 65£. Le jeu est vendu en boite, plusieurs versions sont proposées, chacune avec une couleurs de cartouche différente : grise, rouge ou blanche.

Le scénario :
Spoiler:
Vous dirigez Dizzy, un personnage en forme d’œuf. Vous devez venir au secours de votre (petite-) amie Daisy. Cette dernière s'est faite kidnappée par un vilain sorcier.


Vous devrez résoudre de nombreux problèmes en ramassant divers objets en les déposant à des emplacements précis qu'il vous faudra trouver.
Aussi, délivrer la belle nécessitera d'avoir récoltés 100 étoiles parsemées un peu partout.

Matos du test :
Spoiler:
Pour ce test j'ai principalement utilisé une Famicom (NTSC Jap - 60 Hz) connectée à un X-RGB 2 sur écran plasma 4/3 40" Pioneer 402.
J'ai aussi testé le jeu sur NES (européenne PAL donc) sur écran Sony Trinitron 25".
Les captures sont réalisées sur la console japonaise couplée à un XCapture-1 de chez Micomsoft.


Dernière édition par zouzzz le Lun 23 Avr 2018 - 13:55, édité 1 fois

_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 7016
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NES] Mystery World Dizzy, la review

Message par zouzzz le Lun 23 Avr 2018 - 13:51

------------------------------------------
------------------------------------------
TEST


------------------------------------------
------------------------------------------



Le package :
Spoiler:
Le jeu est arrivé dans une enveloppe à bulles, sans accusé de réception. Ce type d'envoi est généralement peu adapté pour une cartouche NES mais il s'avère honnête lorsque, comme ici, jeu est fortifié par une protection plastique.




Le colis comprend :

  • la protection plastique transparente. Ses dimensions sont parfaites, elles accueillent idéalement le boitier du jeu lui assurant une protection optimale.
  • un sympathique pin's à l'effigie du héros.


  • la cartouche grise du jeu. Fabriquée par Piko Intercative, elle est de bonne qualité, les vis ont des têtes cruciformes "bouffées" certainement dû au serrage avec un tournevis non adapté


  • le boitier est en carton brillant. La face monte un bel artwork de Dizzy, on regrettera la jointure visible sur cette face. Le dos est un peu moins joli, les signatures manuscrites des deux développeurs sauvent le verso.



    dédicacé, c'est la classe !

  • un mini poster au format A4, l'artwok est le même que celui de la boite.
  • la notice est très décevante. Elle comprend 8 malheureuses petites pages qui manquent de couleurs et de gaieté. Elles sont tellement fines que l'on peut lire à travers. La couverture contient toujours le même dessin. Tout est vraiment très sommaire et aurait mérité un peu plus de travail. Il y a même des fautes de frappes...




    contols ?!



Le jeu ne contient pas de cache cartouche noir.
Globalement le packaging est plutôt médiocre, nous étions en droit de nous attendre à plus soigné. Les dédicaces de Philip et Andrew Oliver le rende cependant unique.


Package : 2/5

Intro / enrobage / (?) bugs (?) :
Spoiler:
Rien d'exceptionnel au démarrage de la console, nous arrivons directement sur la page principale où s'ouvrent plusieurs choix.


Game Mode : il s'agit en fait du choix de la difficulté, Nomal par défaut et le Causal avec une difficulté moins relevée car Dizzy possède alors 4 vies au lieu de 2.
Language : choix de la langue du jeu : Anglaise, (par défaut), Polonais ou Portugais.
Game Region : NTSC ou PAL. Je n'ai pas bien saisi l’intérêt malgré mes multiples tests. Sur console européenne la région est fixée en PAL automatiquement, vous pouvez la passer en NTSC mais cela n'apporte strictement rien au niveau de la taille de l'écran de jeu, pire la musique et l'animation se trouvent ralenties.
Sur console japonaise, Famicom donc, la région est en NTSC automatiquement. Sur ce mode le jeu est en plein écran et rapide cependant de nombreux bugs apparaissent jusqu'à faire freezer le jeu lors des dialogues. Si sur cette même console nous fixons la région sur PAL, c'est la catastrophe, le jeu bugge dés le début de la partie.

Une petite introduction très répétitive se lance au démarrage du jeu et c'est tout ce que nous aurons tout au long du jeu.
Le jeu se passe sur un seul et unique niveau dans le manoir et son extérieur.
Voici comment est composé l'écran de jeu :


Pour ce qui est des bugs et glitch, j'en ai cité quelques-uns au-dessus, retrouvez ci-après un exemple. 


une discussion sous une pluie de glitch

Les bugs étant trop nombreux sur la console japonaise, il est impossible de terminer une partie sans freeze.
Il est probable que la cartouche ne soit pas totalement compatible avec l’adaptateur NES to Famicom. Cependant, je m'abstiendrai de rejeter la faute sur ce petit hardware ou sur la console elle-même car il est aisé de reproduire les bugs, ils arrivent toujours aux mêmes emplacements.
Le X-capture n'étant pas relié à ma NES (européenne PAL) je l'ai connecté à la Famicom mais la semi-incompatibilité du jeu avec la console japonaise m'a empêché de bien travailler mes captures in-game d'où leur faible nombre.

bug lors de dialogue


autre bug lors de dialogue

bug région PAL sur console NTSC

Même en mettant les glitchs et bugs de coté, vous l'aurez compris, la mise en valeur n'est vraiment pas le point fort de ce jeu.
Intro... : 1/5

Graphismes - Animations :
Spoiler:

Peu d'ennemis et d'animations et parfois très saccadés (celles du crocodile sont horribles), la 8 bits de Nintendo peut faire beaucoup mieux.
Les écrans dans le manoir ne sont tristes et peu travaillés, c'est un peu plus joli en extérieur même si les fonds restent bien fixes.


le dragon est très certainement le plus beau et le plus gros sprite du jeu

Le jeu lancé sur Famicom est en plein écran (quelque soit la région choisie) contrairement à la NES qui est amputée d'une partie supérieure et inférieure (quelque soit la région choisie). L'animation et sa musique sont plus rapides sur la Famicom.
Graphismes - Animations : 1.5/5

Ambiance sonore :
Spoiler:
Les musiques font penser aux musiques de l'Amiga, au nombre peu élevé (5 ou 6) elles sont assez agressives, certains aimeront d'autres ne supporteront très certainement pas.
Chose très regrettables, i n'y pas de bruitages ou autres effets sonores de tout le jeu.


plus que 59 étoiles(et toujours des glitchs)

Ambiance sonore : 2.5/5

Prise en main :
Spoiler:
La maniabilité plutôt particulière demande un temps d’adaptation pour bien maîtriser Dizzy, une fois ce lapse de temps passé, contrôler votre héros devient aisé.


Tous les boutons et la croix multidirectionnelle sont utilisés/utilisables   :

  • B : pour prendre ou poser un objet ou encore parler à un membre de la Dizzy's Family
  • A ou haut de la croix directionnelle : pour sauter
  • la croix directionnelle <- -> : permet les déplacements latéraux
  • bas de croix directionnelle : pour descendre de cette plate-formes.
  • SELECT : ouvre le descriptif des objets collectés.
  • START : : la pause


Avoir choisi le haut de la croix multidirectionnelle pour faire le saut est une mauvaise idée, il vous arrivera de faire bondir votre personnage sans le vouloir.
Toutes les vies que vous perdrez seront soit due à votre inattention soit à la mauvaise gestion de vos sauts.

Prise en main : 3.5/5

Durée de vie - difficulté :
Spoiler:

Comme indiqué ci-avant, deux niveaux de difficulté sont proposés : Normal ou Casual. Les différences sont significatives car le nombre de vie est doublée dans le second mode.


un passage ardu... la première fois, les suivantes c'est In The Pocket

L'unique boss fait office d’épouvantail, une fois le bon item ramassé il ne fera plus peur à personne.
3 ou 4 vies sont dissimulées le long de votre aventure.


une vie, une !

Le jeu n'est pas compliqué et très court, avec un peu de logique et un poil de persévérance vous arriverez très rapidement à la fin du jeu. Avec un peu d'entrainement, il est possible de le terminer en moins de 30 minutes.
Après 5 ou 6 heures de jeu... vous n'y toucherez plus.


Durée de vie - difficulté : 1.5/5

_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 7016
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NES] Mystery World Dizzy, la review

Message par zouzzz le Lun 23 Avr 2018 - 13:51

Conclusion :
Spoiler:
Globalement le jeu est prenant mais pour une durée de vie très et trop légère. Une fois la fin du jeu entraperçue seuls quelques rares fous du speed run se replongeront dans cette courte aventure. Une réalisation peu travaillée soutenue par une bande son certes réussie mais sans aucun effet sonore.
Abstraction faite des (éventuels) bugs et glitch, Mystery World Dizzy n'est pas mauvais mais s'en approche et fait pale figure face aux derniers jeux sortis ces derniers mois sur la 8 bits de Nintendo tel que Twin Dragons ou Eskimo Bob.

Les + :

  • les musiques
  • les dédicaces
  • les goodies : le pin's et le poster


J'aurai aimé :

  • une durée de vie plus conséquente
  • plus d'ennemis
  • des graphismes plus soignés


Je n'ai pas aimé :

  • la notice
  • les animations
  • les bugs

NOTE GLOBALE : 10/20

Liens :
Spoiler:
Site officiel : yolkfolk.com
Site de vente : fusionretrobooks
Kickstarter : MWD KS


Dernière édition par zouzzz le Mer 25 Avr 2018 - 22:14, édité 1 fois

_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 7016
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NES] Mystery World Dizzy, la review

Message par fafadou le Lun 23 Avr 2018 - 15:38

Magnifique test zouzzz :-)
avatar
fafadou
Grand X
Grand X

Messages : 515
Date d'inscription : 21/10/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [NES] Mystery World Dizzy, la review

Message par zouzzz le Lun 23 Avr 2018 - 15:58

Merci fafadou.

Le fait que je n'ai pu pas prendre beaucoup de captures et le fait que le jeu ne m'a pas longtemps captivé donne un test moins complet que les précédents.

_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 7016
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum