[SNES] Kaizou Choujin Shubibinman Zero, la REVIEW

Aller en bas

[SNES] Kaizou Choujin Shubibinman Zero, la REVIEW

Message par zouzzz le Mar 24 Avr 2018 - 22:57

Newsé ici : http://bidouillouzzz.blogspot.fr/2018/04/kaizou-choujin-shubibinman-zero-la.html

La review subira quelques changements (orthographiques, précisions...) dans les heures et jours qui viennent.
Je vous propose ma nouvelle review de jeu Super Nintendo / Super Famicom.

BS Kaizou Choujin Shubibinman Zero, la REVIEW


Historique - patrimoine - description :
Spoiler:
Dans le milieu des années 90 un nouvel hardware nommé Satellaview sortait sur l'archipel nippon. Ce périphérique était une extension de la Super Famicom qui se plaçait sous la console, il permettait de télécharger des jeux via satellite. Parmi eux nous pouvons noter BS F-Zero 2, BS Zelda no Densetsu ou encore BS Wario.


image wikipédia

BS Kaizou Choujin Shubibinman Zero (ou BS Kaizou Tyoujin Shubibinman Zero ou encore BS Kaizou Choujin Schbibinman Zero), BS pour Broadcast Satellite, est l'un des jeux proposés au téléchargement via le Satellaview.
Il sort en 1997, il s'agit du quatrième et dernier opus de la série des Shubibinman. Ce sera le seul et unique épisode de la série à être sorti sur console Nintendo, tous les autres ont été publiés sur NEC PC Engine.
Le jeu est développé par Masaya Games et édité par NCS en 1997 et par Columbus Circle en 2017 pour cette première version physique, les trois entreprises sont des groupes japonais.


BS Kaizou Choujin Shubibinman Zero que je nommerai maintenant BS KSZ, est un beat-'em-up à défilement latéral (gauche vers droite) dans un univers fantastico-comique.

Le jeu est disponible sur quelques rares sites en ligne tel que amazon. Je conseillerai de le prendre sur eBay où les prix sont nettement moins élevés qu'en boutiques spécialisées. Comptez entre 45 et 65€ ports compris.

Le scénario :
Spoiler:
En mode solo, Raita Shubibinman sera le héro que vous dirigerez, un combattant de rue. Si vous jouez à deux le second joueur incarnera Izuki, une guerrière maniant l'épee. Votre but est d’empêcher la Team BB de prendre la main sur la ville et ensuite le monde entier.
Votre personnage peut envoyer des boules d'énergie, style hadoken, des puissants uppercuts "Shoryuken" ou de coups d'épée.

Vous devrez battre de nombreux ennemis, mini-boss et boss divers tout au long des 6 niveaux répartis en différentes sections.

Matos du test :
Spoiler:
Pour ce test j'ai principalement utilisé une Super Famicom (NTSC Jap - 60 Hz) connectée à un X-RGB 2 sur écran plasma 4/3 40" Pioneer 402.
J'ai aussi testé le jeu sur Super Nintendo NES (européenne PAL donc) sur écran Sony Trinitron 25".
Les captures sont réalisées sur la console japonaise couplée à un XCapture-1 de chez Micomsoft.


Dernière édition par zouzzz le Mer 25 Avr 2018 - 18:43, édité 4 fois

_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 6935
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SNES] Kaizou Choujin Shubibinman Zero, la REVIEW

Message par zouzzz le Mar 24 Avr 2018 - 22:57

------------------------------------------
------------------------------------------
TEST


------------------------------------------
------------------------------------------



Le package :
Spoiler:
Le jeu est arrivé dans une grosse enveloppe à bulles, sans accusé de réception.
Ce type de protection n'est pas adapté à un jeu en boite Super Famicom qui plus est pour un envoi international. Le colis est cependant arrivé sans détérioration.
Le jeu n'est pas tout à fait blisté. Il est dans une pochette plastique semi-rigide, scellée.




Le colis comprend :

  • le boite en carton brillant de bonne épaisseur. L'artwork du recto est très beau. On retrouve au dos un descriptif en japonais et quelques captures d'écran. La boite est très belle. L'ouverture est un peu compliquée, il faut légèrement plier la partie supérieure pour accéder à la cartouche.


  • la cartouche, de couleur grise un peu plus pale qu'une originale Nintendo, intègre une (vilaine) gravure, signature de l'éditeur Columbus Circle. Aucune vis n'est apparente, l'assemblage semble se faire par clips. L'étiquette est de bonne qualité. La cartouche de Masaya Games pèse 85g ce qui est raisonnable, les officielles Nintendo se situent entre 85 et 110 grammes.


  • la notice est très agréable. Elle comprend une douzaine de pages colorées. Très jolie elle est malheureusement entièrement en japonais.




Le packaging du jeu est globalement réussi, on regrettera juste le coté un peu "cheap" de la cartouche.


Package : 4/5

Intro / enrobage / (?) bugs (?) :
Spoiler:
Une page affiche le logo des développeur pendant quelques secondes au démarrage de la console. Puis une longue et humoristique introduction des personnages principaux s'enchaîne.



Une fois l'introduction principale passée, on nous invite à presser Start. Le menu s'ouvra alors avec seulement deux choix : 1 ou 2 players. C'est bien maigre. 


Une fois la sélection faite une seconde introduction comique s'ouvre. Ce genre de cut-scène apparaîtra entre chaque level. Les mimiques des personnages ne manqueront pas de vous faire sourire et ceci même si tous les textes sont malheureusement encore une fois en japonais.
Un menu caché permet d'avoir le test menu et écouter les différentes musiques et bruitages du jeu. Pour le débloquer il faudra maintenir B et Y et presser R lors de la pause.

L'affichage des données du joueur est clair et simple, voici comment est composé l'écran de jeu :


Tout au long de votre aventure vous ramasserez des items, la plupart donnent des points et certains en rapport avec le jeu-vidéo : Super Famicom, cartouche. Ces objets peuvent aussi redonner une barre de vie, voir la restaurer totalement ou même augmenter le nombre de containers de vie.


le conducteur de train... tuez-le d'un hadoken dans le dos !

Après plusieurs heures de jeu je n'ai eu aucun bug ou glitch ou même de disparition d'écran. Quelques très rares rapetissements sont à signaler. Le travail des beta-testeur a été exemplaire.

L'attention portée par la mise en forme et en valeur du beat 'em up est très appréciable. 
Intro... : 4.5/5

Graphismes - Animations :
Spoiler:
Nos héros et la plupart des ennemis sont de petites tailles. Les sprites sont réussis et bien animés. Les boss ont des mouvements plus complexes et sont imposants.


un des boss de fin

Les 6 différents niveaux sont découpés en plusieurs parties aux décors travaillés. Vous traverserez de multiples lieux : vaisseau spatial, entrepôt, forêt, train... avec de multiples obstacles : lave, rayon laser, flèches...

le musée d'histoire naturelle

Fluide et rapide de action omniprésente le jeu est aussi une réussite au niveau visuel.
Deux points regrettables cependant. Le premier est de ne pas pouvoir casser du décor, il est dommage, par exemple, de ne pas cogner les voitures ou les caisses du premier niveau. Le second est que nous ne pouvons pas upgrader l'hadoken du héros.


une des nombreuses scènes comiques

Contrairement à ce qu'annonce le site officiel et certains revendeurs, le jeu est compatible avec la Super Nintendo (PAL européenne donc). BS KSZ se trouve cependant amputée d'une partie supérieure et inférieure.

Graphismes - Animations : 4/5

Ambiance sonore :
Spoiler:
Plus d'une dizaine de musiques soutiennent parfaitement l'action. Les bruitages sont réussis il donnent de la puissance aux coups portés par votre personnage.


attention aux pics !


Ambiance sonore : 4.5/5

Prise en main :
Spoiler:
Coups de poing, balayette, hadoken, coups d'épée sortent facilement, seul le Shoryuken demande plus d'exigence. Il 'n'est malheureusement pas possible de choisir son personnage, le joueur de gauche aurait forcement le garçon et celui de droite la fille.


Les deux personnages ont des mouvements identiques hormis quelques coups. Ci-dessous les contrôles utilisés en cours de partie :

  • B : le saut.
  • Y + -> -> + Y : sauter avec un coup d'épée puissant pour Izuki.
  • Y en appui court : coup de poing pour Raita ou d'épée pour Izuki.
  • Y en appui long : hadoken pour Raita ou d'épée pour Izuki.
  • Bas + Y : balayette pour Raita et coup d'épée bas pour Izuki.
  • Bas -> + Y : Shoryuken pour Raita pour descendre de cette plate-formes.
  • SELECT : passe les cuts-scène.
  • START : : la pause


les différents coups spéciaux


Prise en main : 4.5/5

Durée de vie - difficulté :
Spoiler:

Le style graphique fait penser Megaman / Rockman, il en n'en rien en ce qui concerne la difficulté. Le jeu est d'une facilité incroyable rendant le jeu presque lassant. Les boss ont des paterns d'une grande simplicité et certains seront détruits en moins de cinq coups. Le mini-boss, Kage, est l'adversaire qui donnera le plus de fil à retordre (et encore).

4 hadokens et puis s'en va

Les quatre premiers levels ne propose aucun véritable challenge, les deux derniers sont légèrement plus compliqués. 
J'ai terminé le jeu à ma quatrième partie et je ne suis pas un grand joueur. Finir BS KSZ en 1 crédit est totalement possible.
Une difficulté réglable aurait bien entendu trouver sa place.


Heureusement, même si la compensation est faible, le jeu est tout de même long, comptez entre 45 minutes et une heure pour en voir la fin.


Durée de vie - difficulté : 1.5/5


Dernière édition par zouzzz le Mer 25 Avr 2018 - 6:54, édité 1 fois

_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 6935
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [SNES] Kaizou Choujin Shubibinman Zero, la REVIEW

Message par zouzzz le Mar 24 Avr 2018 - 22:57

Conclusion :
Spoiler:
Beau, rapide, fluide, long avec une belle ambiance, BS KSZ avait tout pour être une référence du beat'em up survitaminé. Sa facilité et quelques détails comme son manque d'interaction avec les décors lui font raté le coche. Les petits joueurs en profiteront pour se finir un jeu, les autres pourraient vite passer à autre chose.


Les + :

  • les musiques
  • les graphismes
  • l'animation
  • les scènes comiques
  • la finition, la réalisation 
  • compatible avec la Super Nintendo et la Super Famicom  



J'aurai aimé :

  • tout casser à l'écran
  • un peu plus d'ennemis différents
  • avoir le choix du personnage
  • une traduction abordable


Je n'ai pas aimé :

  • sa facilité, c'est beaucoup beaucoup trop facile (mais je l'ai déjà dit non ?)


NOTE GLOBALE : 17/20 pour les tout petits petits joueurs
12/20 pour tous les autres

Liens :
Spoiler:
Site officiel (en japonais) : columbuscircle.co.jp

_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 6935
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum