Review de Mazinger Z World PCB

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Review de Mazinger Z World PCB

Message par zouzzz le Ven 21 Juin 2013 - 10:50

Salut,

Mazin Go ! *


Voici un topo du jeu Mazinger Z. Ce shoot'em up à scrolling vertical en mode tate a été développé et édité par Banpresto.
Exclusivement disponible sur arcade en PCB, le jeu est diffusé en deux versions en 1994 : la japonaise et la world. Le première comme son nom l'indique était destinée au marché de l'archipel nippon et la seconde pour le reste du monde.
La PCB japonaise, la plus rare, est la plus peaufinée avec scènes animées entre chaque niveau et l'affichage du nom des boss avant leurs apparitions. Le prix de la version world varie entre 100 et 150, comptez le double pour l'autre version, mais dans le bisness arcade les cotes n’existent pas vraiment.

Le reste de ma review se base sur la PCB World.

Le thème :
C'est celui de Mazinger Z, Great Mazinger et Grendizer. Les deux premiers ne vous parlent peut-être pas mais le dernier est plus connu en occident avec le nom de Goldorak, célèbre dessin animé diffusé en France dans les années 80.
La Terre vient d'être attaquée par de méchants extraterrestres aux armes redoutables, dont les célèbres monstres mécaniques appelés Golgoths. Vous devez tout faire pour les empêcher de coloniser notre belle planète.

Les personnages :


Dans ce jeu vous aurez donc le choix entre les trois héros mécaniques au kitch indémodable (ou presque)  :

  • Mazinger Z : 18 mètres pour 20 tonnes, piloté par Alcor / Koji Kabuto
  • Great Mazinger : 25 mètres pour 32 tonnes, piloté par Tetsuya Tsurugi
  • Grendizer / Goldorak : 30 mètres pour 280 tonnes, piloté par Actarus / Duke Fried


Bien qu'ils aient des caractéristiques différentes sur le papier, il y a aucune différence en ce qui concerne la vitesse de déplacement et la résistance entre les différentes robots. Seule l'arme principale et l'arme explosive varient.

Description de la PCB :
La PCB est de taille moyenne d'environ 238 x  312 mm pour un poids approximatif de 500 g.




Il s'agit d'une carte assez classique. Le son est amplifié en mono, géré par le port jamma, grâce à un petit potentiomètre situé sur la partie supérieure de la PCB. Un bouton Test est aussi disponible permettant le réglage des différents paramètres :

  • la difficulté : du niveau 1 à 8
  • la jauge de vie : de 1 à 5
  • la rotation de l'écran : verticale ou inverse verticale
  • l'activation/désactivation la musique lors de la démonstration
  • la gestion des coins en monnayeur A et B
  • la remise des paramètres par défaut



Les contrôles :
Mazinger Z se joue à un ou deux joueurs.
Les huit positions du joystick sont gérés et les trois boutons du standard jamma sont utilisés.
Le premier sert de tir classique, si vous laissez le bouton pressé le tir se charge jusqu'à relâchement de la pression. Son efficacité, fonction de l'arme que vous utilisez, est plus ou moins importante.
Le second bouton permet à votre engin de donner des coups de poing qui ont la particularité de détruire les tirs ennemis. Cependant au bout de quelques minutes de jeu et à l'exception d'un ou deux monde, vous vous rendrez compte de l’inintérêt de cette fonction du fait du timing trop serré et le risque trop grand de perdre un point de vie.
Le dernier est celui de la traditionnelle attaque puissante, bombe. Elle est disponible en quantité limitée.


En plus de faire perdre un point de vie, chaque touche ennemie aura pour conséquences de vous ralentir et bloquera la possibilité de charge pendant 2 secondes.

L'écran de jeu :


En haut à gauche je trouve le nom du robot utilisé par le joueur 1 avec son score. Juste en dessous nous trouvons l'image du pilote collé au nombre de bombe restantes ainsi que les barres de vie du joueur. Symétriquement, en haut à droite donc, nous trouvons les mêmes informations pour le second joueur. Entre les deux est indiqué le plus haut score (HI-SCORE) réalisé sur cette PCB.
En bas se trouve l'information sur les crédits.

Les niveaux :
Tout au long de votre périple vous devrez détruire vaisseaux, golgoths et autres véhicules extraterrestres le tout réparti sur huit niveaux. Votre avancées passera par New-York, un pays enneigé pour finir sur la base secrète des extraterrestres.


  • 1er niveau : la ville, vous y trouverez de nombreux golgoths de tailles imposantes.


  • 2nd niveau : votre robot survolera les nuages pour arriver au dessus de New York. Le boss de fin étant camouflé en l'un des symboles de la ville : la Statue de la Liberté.


  • 3ième niveau : combats au-dessus de l'océan. Le niveau est court.


  • 4ième niveau : les monts enneigés, vous survolerez une base ennemie qui semble prisonnière des glaces.


  • 5ième niveau : le plus long du jeu. Vous passerez du dessert au survol de l'eau en passant par la destruction d'une base ennemie. Vous devrez éviter les bateaux que vous lancent les golgoths surgissant de l'eau.


  • 6ième niveau : vous survolerez les gouffres dans l'eau, des cyclones vous déporteront de votre trajectoire ou vous immobiliseront ce qui peux vous laisser à la merci des tirs ennemis. Le level est le plus long du jeu, son boss est dur à détruire. Le coup de poing trouve son utilité dans ce monde.


  • 7ième niveau : combat au dessus d'un volcan, puis destruction d'une nouvelle base ennemie. Un passage avec scrolling plus rapide avant le boss. C'est le niveau le plus court du jeu.


  • 8ième niveau : ultime tableau, dans l'espace, vous allez directement attaquer l'envahisseur sur sa base. La musique est celle de Goldorak ! Beaucoup d'ennemis dans ce tableau qui est logiquement le plus difficile de tous.




A la fin de chaque niveau vous aurez le droit à une page récapitulative de votre parcours sur ce dernier avec :

  • le niveau de puissance de l'arme détenue après destruction du boss
  • le nombre d'ennemis rencontrés
  • le nombre d'ennemis détruits
  • le nombre de bonus récupérés
  • le pourcentage d'ennemis abattus


Pour mériter les images de fin du jeu il vous faudra terminer deux fois les huit niveaux.

Les items:
De multiples bonus sont récoltables, soit par l'explosion d’ennemis soit assez étrangement via des tirs sur vos amis.


Les bonus orange : ils sont incrémentales, plus vous en récoltez plus vous aurez de points en fin de niveau. Lors de la prise d'un de ces bonus, un ou des chiffres apparaissent, ils décomptent le nombre d'items oranges additionnés durant votre crédit.

Les bonus armes : de formes allongées et couleurs rouges, vertes ou et bleues. Ils permettent d'augmenter la puissance de tir de l'arme de la couleur correspondante.

Les bonus de vie : ils donnent une jauge à la vie de votre robot. Si toutes les jauges sont pleines, une nouvelle sera ajoutée.

Les bonus Speed Up : augmentent la vitesse de votre mecha. Vous pouvez en cumuler trois, ensuite ils seront transformés en points non additionnables avec les bonus oranges.

La bombe : elle vous octroiera une attaque puissante en plus.

Les armes du tirs classique :
Les armes du tir principal sont au nombre de trois. Non sélectionnables par le joueur, elles varient en fonction du dernier item d'armes que vous ayez pris. Chacune d'elle possède trois niveaux de puissance. La prise d'un item sélectionnant une nouvelle arme ne supprime pas les avancés en puissance des autres.

  • le tir unidirectionnel jaune, le plus puissant mais ne couvre qu'un petite partie de l'écran. Il est de design différents en fonction du mecha choisi.
  • le tir bleu : de puissance moyenne, il couvre une bonne partie de l'écran.
  • le tir vert très élargi, le plus faible mais aussi le celui qui couvre le plus de surface d'écran des trois.

Le tir chargé par maintien est différent si l'on utilise telle ou telle arme. Exemple pour le tir bleu :



--------------
--------------


Le Test

Le test se porte sur jeu jeu datant de 1994, je vais tacher de me remettre dans le contexte de l'époque pour être le plus impartial possible.
Le jeu commence par trois petites introductions sont succinctes entrecoupées d'une démonstration.

Graphismes :
Le jeu est très coloré et colle bien avec le style manga des années 70/80. Le robots ne sont pas assez détaillés et trop petits pour les différentier rapidement. Les nombreux ennemis sont de tailles variables, les golgoths et autres boss son de taille raisonnables sans atteindre des dimensions impressionnantes.
Note : 3/5


Animations :
Globalement peu de mouvements dans Mazinger Z. Excepté pour le premier niveau, les différents décors et héros sont quasi figés. Les boss de fin de niveau sont les sprites les plus animés du jeu.
Note : 1.5/5


Musiques :

Les musiques sont d'un bon niveau mais de faible nombre, huit, une par niveau et pas de musique d'introduction. Elles sont assez classique manga, sans "prises de tête", celle de Goldorak arrive au dernier épisode, un must !
Note : 3/5


Jouabilité :
En début de crédit, les mécha sont un peu patauds mais leur vitesse est vite accrue grâce au bonus Speed-Up. Aucune différence de pilotage entres les engins, ils répondent au doigt et à l’œil comme doit être tous shmup.

Note : 4.5/5


Durée de vie :
Comme indiqué plus haut pour terminer le jeu il vous faudra finir les huit niveaux deux fois. Le challenge peut s'avérer élevé cependant la difficulté parfaitement paramétrable permet au plus novice d’espérer en voir le bout. Finir le jeu en mode le plus dur est impossible (ou presque).

Note : 4/5


Verdict le fun :
Ce jeu est destiné au fan des mangas et autres nostalgiques des dessins animés diffusés dans les années 80 en France. Le coté kitch 70's des robots apporte un charme à notre époque qu'il ne devait pas y avoir à sa sortie au milieu des années 90.
En tant que shoot'em up pur, ce n'est clairement pas une immense réussite.
Aussi il est dommage que plus de coups spéciaux liés aux robots (fulguropoing, missile gamma...) n'aient pas été intégrés.
Ses poins forts (sons, maniabilité et graphismes) en font tout de même un jeu attachant.
Deux notes finales, fonction de votre Goldo-fanatisme.

Note Goldo-lover : 8/10
Note pour les autres : 6.5/10



Dernière édition par zouzzz le Mer 17 Sep 2014 - 11:31, édité 10 fois

_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 6341
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review de Mazinger Z World PCB

Message par unbreakable le Ven 21 Juin 2013 - 12:17

Bel article. Elle est chouette la Pcb, je l'avais jamais vu. Cool

_________________
Ma chaine de Piano Covers:
https://www.youtube.com/playlist?list=PL84B3EB68DA2765BC

Ma chaine de Synthétiseur Covers:
https://www.youtube.com/playlist?list=PLB2B0FC6E7C2D10CD

Ma page Facebook Piano Day:
http://www.facebook.com/PianoDay.Fr
avatar
unbreakable
Grand X
Grand X

Messages : 618
Date d'inscription : 17/01/2013
Age : 42
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Review de Mazinger Z World PCB

Message par zouzzz le Sam 22 Juin 2013 - 9:58

Mise en ligne du topic.

+

"Cadeau" une vidéo du premier niveau que je trouve le plus réussi :


_________________
Nicolas et Marjolaine
avatar
zouzzz
Newseur X

Messages : 6341
Date d'inscription : 22/10/2012
Localisation : Poitiers

Voir le profil de l'utilisateur http://dreamcast-news.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum